L'eau

L’eau

Le cycle de l’eau

Les sources du Maralley proviennent d’eaux souterraines captées dans le SCEX de Glion.

La zone de protection des eaux a été étudiée et rapportée dans un document en 1991 par le bureau Pierre Blanc, géologue au Mont/Lausanne. Le bassin d’alimentation se situe dans le Synclinal de Glion, les gorges du Chauderon sur commune de Montreux. La chambre de rassemblement des eaux des captages se trouve en face du Temple des Planches, sur la route de Glion, à Montreux.

L’eau des sources du Maralley est d’excellente qualité et ne nécessiterait aucun traitement. Toutefois l’eau est désinfectée à titre préventif afin d’éviter que des bactéries indésirables ne se développent lors de son transport dans les conduites.

Cycle de l'eau

La qualité de l’eau  

L’eau est analysée régulièrement afin de contrôler qu’elle corresponde aux exigences de la loi sur les denrées alimentaires.

  • Une analyse microbiologique est réalisée tous les 3 mois 
    • les normes sont :  Entérocoques :   0 UFC/100 ml
    • Escherichia coli : 0 UFC/100 ml
    • Germes totaux : < 300 UFC/100 ml
  • Une analyse physico-chimique a lieu chaque année
  • La dureté de l’eau est de 24.5 °F : soit moyennement dure.
  • Depuis début 2020, l’office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires (OSAV) a catégorisé tous les métabolites du CHLOROTHALONIL comme métabolites pertinents : ne devant donc pas dépasser la valeur maximale de 0.1 mug/L.

Ces micropolluants ont été contrôlés au mois de mai 2020 par l’OFCO et n’ont pas été décelés dans les eaux des sources du Maralley.